Château de Lachaise

La chaise

Historique de Lachaise

La construction du château du Riau (Lachaise aujourd'hui) s'étale entre le 15ème et le 20ème siècle. Les preuves les plus anciennes remontent à Claude Popillon, argentier du Duc Jean II de Bourbon, qui était propriétaire au Riau en 1473.
La propriété passa ensuite (contre 1190 écus d'or) à la famille des du Buisson, en 1592, puis, en 1665 à la famille des Roy de Lachaise qui lui donna son nom. Lors de l'achat du Riau par Claude Roy de Lachaise, l'ensemble des bâtiments était composé d'une maison de maître, d'une chapelle et d'un bâtiment d'exploitation viticole, situé au bord de la voie romaine Bourges-Clermont, et dominant le val d'Allier.
Les deux tours dominant à l'est l'Allier ont été abattues vers 1750 par ordonnane du roi, parce qu'elles gênaient la navigation. La chapelle présente des ouvertures romanes, ce qui semble attester de la présence d'une première construction aux environs du 12ème siècle.
Lachaise et sa terre sont intimement liées au vignoble de Saint-Pourçain. En 1569, Nicolas de Nicolay, géographe du roi Charles IX écrit : "Monestay est paroisse sur Allier, située en pays de vignoble... Au terroir de Lachaise croissent les meilleurs vins de tout le Bourbonnais".
Le port de Lachaise, situé sur l'Allier a eu une importance économique considérable pendant de nombreux siècles puisque c'est de là que partait le vin de Saint-Pourçain pour être vendu à Paris. Sous la cour nord du château, il existe encore de grandes caves dont l'accès se faisait par un escalier situé dans le bâtiment qui était alors le pressoir et le cuvage.
Jusqu'au début du 19ème siècle, il ne semble pas que les bâtiments aient été modifiés de façon significative.
A la suite de problèmes familiaux, ils sont laissés quelque peu à l'abandon, et en 1848, quand Emmanuel Roy de Lachaise hérite de cette propriété, son état général est pitoyable : "Ce pauvre Lachaise n'a pas plus de tuiles sur les toits que de carreaux aux fenêtres et chaque chambre répond aux noms des animaux qui s'y trouvent : chambre des hirondelles, chambre des limaces... Certaines pièces n'ont plus ni plancher ni plafond, l'escalier est effondré". Emmanuel et son épouse s'attelent alors à restaurer leur nouvelle maison. En 1853 dans le prolongement de la restauration de la chapelle qui est agrandie, et pour laquelle est créé un clocher, l'ensemble de la façade sud est restauré, les fenêtres transformées, le toit surélevé et agrémenté de lucarnes.
En 1857, les deux tours d'entrée sont construites, amorçant ainsi la nouvelle orientation des bâtiments et de la cour vers le nord. En 1859, la toiture du bâtiment nord (pressoir et cuvage) s'effondre. Le coût de la restauration étant trop élevé, les Roy de Lachaise décident de le démolir afin d'ouvrir la cour sur le nord et d'offrir ainsi la vue sur les deux nouvelles tours construites deux ans auparavant. En même temps, ils construisent une nouvelle grange, à 150m au nord du bâtiment principal, au-delà de la poterne d'entrée.
La restauration s'achève en 1903 par la construction par Henri, fils d'Emmanuel, sous la direction de l'architecte Moreau, de deux pavillons à l'ouest du bâtiment principal.
Le château entretenu et habité aujourd'hui par l'arrière-petit-fils d'Henri, n'a plus changé.
 

Suivez-nous

BonPlanLocal
Météo France
Pour connaître la météo de Monétay-sur-allier, cliquez ici

NewsLetter

Inscrivez-vous pour recevoir, avant tout le monde, les nouveautés.